Powered by Cabanova
Ce site web a été créé par Mr. ATTAR Mohamed Amine / E-Mail : amine.sba@hotmail.com
La ville Sidi-Bel-Abbès est le chef-lieu d’une vaste province historique. La ville s'élève à 470 m d’altitude, sur les rives d'oued Mekkerra , à peu prés au centre de la vallée parcourue par cette rivière. La vallée de la Mekkera comprise entre le Djébel Tessala au Nord et les monts de Daya au Sud. La ville se situe à une courte distance de la mer (62km), au centre de la région cernée par Mascara à l'est, Saida et Naâma au sud,Tlemcen à l'ouest, Ain-Temouchent au nord -ouest, et Oran au nord. La région de SIDI BEL ABBES a vécu tous les grands courants de l’Histoire du Maghreb. Elle est le reflet du récit de tous les évènements qui s’y sont déroulés et c’est dire combien est ancienne la vie de ce coin de terre d’Algérie. Citée par les romains, les géographes arabes du Moyen-âge, les Espagnols et les Français, elle forme une province bien individualisée, entre la région d’Oran ,Tlemcen et Ain-Témouchent et celle de Mascara et Saida. En réalité, cette surface est accidentée, une série de fracture avec épanchements volcaniques, causant ainsi d’inévitables accidents de relief. Cet aspect de la région laisse déjà apparaître la richesse du terroir. A propos des Sites et lieux avoisinants, on peut cité, le Lac de sidi Mohamed Ben Ali, à 04 km, le Mont Tessala,à 17 km,les ruines de Roba au M’sid fief du donatisme vaillant combattant contre l'occupant Romain et les traditeurs. Et enfin Chanzy (Aquilera),à 32 km,anciennes ruines de thermes d'un ancien camp romain à 680 m d'altitude, où l’on trouve l'Aïn (source) Kadour, ou l'Aïn Skhouna, qui n'avait pas de déversoir naturel, la quantité de ses eaux, en s'accumulant sur fond vaseux, donnait naissance à une véritable forêt d'arbres de toutes sortes et d'herbes aussi variées par leur taille que par leurs essences. Ce site,et ce n’est qu justice , reprit son nom d’origine «Sidi Ali Ben Youb» Au dire de certains géologues, l'emplacement actuel de Chanzy aurait été, aux temps préhistoriques, un vaste lac alimenté par les eaux de la rivière et des importantes sources qui jaillissent du sol même. Parmi ces ruines intéressantes, fut trouvé un veau d'or des Romains. La question des atouts touristiques de la région de Sidi-Bel-Abbès a souvent été soulevée. La région dispose d'une terre fertile. Pourtant, le fait qu'elle ait été socialisée après l'indépendance a donné lieu à une gestion arbitraire des actes de propriété de ces terres qui a, par exemple, conduit à l'édification de nouveaux quartiers sur des terres fertiles. Il faut noter que la ville dispose aussi de nombreux sites de la période coloniale,notamment le coupole ,les châteaux bastide,perrin,belatet autres. La région de Sidi Bel Abbés était habitée par les Bani Ameur depuis le XIVe siècle . Au XVIIIe siècle ,Sidi Bel Abbés ben Sidi El Bouzidi s’installa dans la région .Ce fut un saint personnage de la lignée du Prophète , il fut connu comme homme de paix et de «baraka» notamment dans son rôle de l’atténuation des rivalités des tribus des Bani Ameur Mort en 1780 , il fut enterré dans la Goubba qui porte son nom. A l'appel de l’Emir Abdelkader, les tribus de Bani Ameur se rallièrent à lui et ont asséné des coups durs à l’armée coloniale. Pour dominer la plaine de la région ,en 1840 , l’armée française installe un bivouac à moins à moins de deux kilomètres de la Goubba de Sidi Bel Abbés , lequel bivouac devient une redoute qui prit le nom de Biscuit Ville . Cette redoute étais constamment assiégée par les tribus des Bani Ameur jusqu a la chute de l’État de l’Emir Abdelkader en 1847 . les résistants furent chassés de la région par la suite . C’est en 1849 qu’un décret créa administrativement le village de Sidi Bel Abbés pour accueillir 3 000 habitants ( européens ). Dans la même période il y en des décrets similaires pour crée Sétif à l’Est et Larbaa au Centre . En premier temps, il y en une vague de moins de cinq cents colons .Dix ans plus tard , le village y accueillais plus de 5 000 habitants sous la protection d’une garnison importante de la légion étrangère qui y était installée depuis 1843. Par la suite, Sidi Bel abbés devient le centre de la L’égion Étrangère jusqu'à 1962 ,année de transfert de ce centre vers Aubagne en France. Notons également que ,suite à la visite de Napoléon III à Sidi Bel Abbés, elle fut rebaptisée Bel Abbes Napoléon , mais dés la chute du second empire français en 1870, elle devint de nouveau Sidi Bel Abbés .En cette même année 1870,elle est érigée en commune. De village elle s'est erigée en ville avec le statues de sous préfecture dépendant d'oran , ensuite elle devient chef-lieu de wilaya ( suite au découpage administratif du territoire en 31 wilayas en 1974 ) laquelle wilaya s’est subdivisée en deux wilaya engendrant celle de Ain Témouchent. Depuis une trentaine d’années la ville s’est épanouie de manière harmonieuse sur un nombre important de plant : enseignement supérieur ,culture, industrie, agriculture, extension de ville. La wilaya de Sidi Bel Abbès dispose d’une superficie forestière de : 203 000 Hectares .80% de ces forêts se situe au Sud de la wilaya.
ASSOCIATION EL HAYAT POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SIDI BEL ABBES
- Accueil
- El-Hayat
- Le bureau
- Nos Buts
- Enquêtes
- Nos actions
- Nos journées
- Participations
- La presse
- Notre ville
- Contacts
- Adhésion
Banner COM